Anna Lochard

Entretien avec Anna Lochard, enregistré le 11 novembre 2013 au 5 rue Stendhal à Paris.

Anna Lochard. Portrait

Anna Lochard. Recherche-Action

Anna Lochard. 5 rue Stendhal

Le Stendhal

Disco Soupe

Disco Soupe. Historique

Disco Soupe. Processus de documentation

Biens communs

Action

Mon expérience de Disco Soupe montre que, si nous nous situons uniquement dans une organisation revendicative ou de lobbying qui n’a pas de manifestation physique permettant d’interpeller directement les passants ou les consommateurs, la puissance du message diminue .

Il est important de s’investir dans un lieu et de se situer dans une action de terrain.

Dans Disco Soupe, nous essayons de faire en sorte que chacun fasse tout. Notre but n’est pas, par exemple, d’avoir un salarié qui soit chargé de communication. Il est indispensable que chacun continue à organiser des événements. C’est pourquoi même les gens engagés depuis un an et demi dans l’association continuent à mener un ou deux événement par mois.

C’est aussi dans l’action que le sens se trouve.

Open Source

L’open source est un mode de fonctionnement en communauté ouverte qui peut être saisi à la fois par une sphère très radicale mais aussi par des sphères plus larges issues de l’économie sociale et solidaire. L’open source est donc un système qui peut répondre à différents niveaux d’engagement.

En cela, c’est une des évolutions de ces dernières années qui me semble vraiment intéressante.

Empowerment

Je n’ai pas de mot équivalent en français. C’est ce que l’on essaie de faire sur Disco Soupe.

Tant que l’on ne fait pas soi-même et que l’on n’aide pas les autres à le faire, tant que l’on n’est pas dans une logique de diffusion de ce que l’on a appris en vue de capitaliser, alors l’action a beaucoup moins de sens et de portée.

Notre but est aussi de former tous les gens qui sont autour de nous, autant que nous avons nous-même été formés.

Festif

En considérant le festif comme une forme d’engagement, Disco Soupe rejoint par là beaucoup d’autres mouvements.

Il me semble que le fait de s’amuser renforce l’engagement. La dimension festive d’une action ne la détourne de son objectif. Au contraire, c’est le meilleur moyen de s’adresser à tout le monde.

Bricole

Sur Disco Soup, les choses se font à l’arrache. Et tant que nous restons à l’arrache, nous sommes sauvés. Nous allons dans les poubelles, nous trouvons des trucs, bricolons. Cela ne marche jamais, il y a toujours un truc qui ne va pas.

Cette obligation de bricoler en permanence, quelque part, nous permet de nous réinventer.

Réinvention

On évolue vite, on est tout le temps en train de se réadapter, de se chercher. C’est une dynamique de recherche-action intéressante, que l’on a réussi à préserver malgré la croissance.

Il faut continuer à préserver cette dynamique de réinvention tant que l’on continue à exister. 

One Comment

  1. Pingback: [ roadmap ] Biens communs | Sylvia Fredriksson

Laisser un commentaire